top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurZoe Hérard Psychologue

Le Burn-out parental


Le Burn-out parental est un terme de plus en plus utilisé et reconnu. Il décrit un stress chronique uniquement dans le contexte de garde. Le rôle de parent est saturé, l’adulte voudrait faire autre chose, il n’y a plus de plaisir à être en famille, avec ses enfants. Nous pouvons retrouver une colère, une tristesse excessive, un sentiment de ne jamais pouvoir s’en sortir. Il est, pour beaucoup, encore difficile/tabou de mettre des mots sur ce mal-être profond qui a des conséquences importantes aussi bien sur le parent que sur sa famille.



Le burn-out parental touche environ 6% des parents.


Les parents touchés par ce syndrome sont forcément des parents investis, sinon ils ne seraient pas sujets au burn-out parental.

Attention : ce n’est pas parce que nous n’avons pas, ou pas fait, de burn-out parental que nous ne sommes pas des parents investis.


Le Burn-out parental se manifeste progressivement, il commence par de l’épuisement dans le rôle de parent puis se manifeste par une distanciation émotionnelle vis-à-vis de son/ses enfant(s) pour aller parfois jusqu’à la perte totale d’épanouissement.


La complexité de ce syndrome, c’est qu’il n’y a pas de porte de sortie. Les enfants, une fois qu’ils sont dans votre vie, c’est pour toujours. Il n’y a pas d’arrêt, pas de changement et les conséquences peuvent être importantes.


Elles peuvent se retrouver sur :


- Les parents : physiques avec beaucoup de stress et une grande fatigue. Des addictions et des idées noires/suicidaires peuvent s’ajouter.


- Les enfants : négligence, violences (physiques, psychologiques, verbales).


- Le couple : adultère, violence, divorce.


Il est donc important d’en parler et de se faire accompagner dans ce moment de vie. N’hésitez pas à vous rapprocher de personnes bienveillantes qui entendent votre mal-être et d’éviter les personnes qui minimisent vos maux. Rapprochez-vous des professionnels de santé qui sont là pour vous soutenir et vous accompagner, des structures, d’autres parents dans la même situation. Évitez de rester seul(e)s dans cette situation.


Voici une ébauche des professionnels vers qui vous pouvez vous tourner (Troyes) :


- La découverte du bébé (0 à 3 ans)

- Les psychologues – psychiatres

- Les professionnels de la petite enfance

- Maison de l’adolescent pour les parents de jeunes

- Les CMP (centres médico-psychologiques)

- Entraide parentale en ligne : l’association Maman-Blues

- La PMI (protection mère infantile)

- …etc


Avant toutes choses, il est important de faire un bilan physiologique pour écarter les autres causes possibles, de prendre le temps de bien diagnostiquer auprès d'un professionnel de santé.



37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page